Le Soler

La statue de l’Immaculée Conception va retrouver sa patine originelle…

Depuis 1995, François CALVET, Sénateur-Maire de la ville du Soler a engagé de nombreux travaux structurants concernant la restauration du bâtiment de l’église, du mobilier liturgique ainsi que des œuvres d’art sacré.

A ce jour, ce ne sont pas moins de 10 œuvres qui ont été ainsi réhabilitées, à l’image des reliques de Saint Julien et Sainte Baselisse, des statues de Saint Jean Baptiste, de la Vierge du Maître autel, de Saint Antoine de Padoue ou du Christ sans bras…

Depuis le mois de mars 2015 la Vierge de l’Immaculée Conception a quitté la paroisse pour rejoindre l’atelier de Mme Béatrice SOULÉ-ROIG, restauratrice de tableau et d’œuvres d’art installée à Perpignan.

Cette statue représente la Vierge Marie terrassant le serpent de la tentation, symbole du péché originel. Sculptée dans le bois au 18ème siècle, cette pièce a subi les assauts du temps, ce qui se traduit essentiellement par des fissures, des attaques d’insectes et un encrassement lié à la fumée des cierges et la poussière.

Avec Marianne MIDOUX sa collaboratrice, Béatrice SOULÉ-ROIG a donc procédé au nettoyage de l’œuvre avant d’effectuer un grattage minutieux au scalpel des parties repeintes afin de raviver les dorures et surtout retrouver les couleurs originelles. "Ce travail nous a permis de découvrir le détail des écailles et le vert de la peau du serpent qui avait été repeint en bleu. Nous avons également découvert des argentures sur un croissant de lune ainsi que sur le nuage servant de socle et des dorures sur les sandales".

La restauration devrait durer encore 1 mois, la pose de feuilles d’or et d’argent ainsi que les retouches de peinture à base de pigments naturels, viendront parachever ce bel ouvrage.

La Vierge de l’Immaculée Conception devrait donc rejoindre l’église du Soler avant le printemps. Sa restauration traduit la volonté municipale de tout mettre en œuvre pour veiller à la préservation de son patrimoine historique, qui n’en demeure pas moins le patrimoine de tous les Solériens.