Le Soler

Café Philo : samedi 21 mai 2022 à la Médiathèque Martin Vivès.

Café Philo : samedi 21 mai 2022 à la Médiathèque Martin Vivès.
Café Philo : samedi 21 mai 2022 à la Médiathèque Martin Vivès.
Café Philo : samedi 21 mai 2022 à la Médiathèque Martin Vivès.
Café Philo : samedi 21 mai 2022 à la Médiathèque Martin Vivès.
Samedi 21 mai de 10h à 12h se tiendra un "Café Philo" à la Bibliothèque-Médiathèque Martin VIVES
 
Qu'est-ce qu'un café philo ?
 

Un café philosophique est une discussion philosophique ouverte à tous, organisée dans un ca ou dans un autre lieu public. Un café-philo n’est pas une conversation informelle dans un bistrot où l’on « refait le monde », comme son nom pourrait le laisser croire, mais plutôt une séance de discussion organisée, avec un horaire bien précis, un sujet choisi et un animateur compétent.

Tout le monde peut y participer, entrer et sortir à sa guise, ce qui a contribué à démythifier la philosophie et encourager des milliers de participants à approfondir leur réflexion, à renouer avec la lecture philosophique et à prendre la parole en public.

 

Présentation de l'animateur du café philo - Jérémy SADOUDI :

 

"Je suis professeur de philosophie au lycée Rosa Luxemburg, à Canet-en-Roussillon, depuis deux ans. J'étais auparavant professeur dans un lycée en Guyane française. Comme pour beaucoup de professeurs, je suis passionné par ma matière. La philosophie paraît effrayante en tant que discipline mais quand on dépasse nos mauvais souvenirs d'école et qu'on fait abstraction de ses écrits parfois obscurs, on peut la voir comme l'activité par laquelle nous tentons de formuler nos idées et de les interroger. Son but est tout autant d'éclaircir nos pensées que d'essayer de produire une forme de bien-être par le biais de la compréhension. C'est de cette manière que j'ai commencé à m'y intéresser alors que j'étais étudiant en physique à l'Université d'Orsay. Deux années après avoir passé un doctorat au CEA en physique fondamentale, j'ai décidé de me réorienter et de suivre des études de philosophie à l'Université Panthéon-Sorbonne. J'ai obtenu mon Master, puis le concours d'accès à l'enseignement (CAPES). Me voilà maintenant dans notre région et impatient de vous retrouver pour des cafés philo riches en discussion."

 

Présentation du prochain thème : " L'art doit-il plaire? "

 

L'art, à la différence des productions techniques, vise à créer des objets ou des performances susceptibles d'être contemplés. C'est pourquoi il est si souvent question de "beaux-arts". Quoi d'autre qu'un objet beau ou plaisant peut donner l'envie d'être regardé. Si l'art doit faire naître chez le spectateur une expérience esthétique, il doit rendre ses œuvres captivantes, sensibles, belles. Les œuvres d'art qui ne plaisent pas sont au contraire vouées à l'oubli parce qu'elles échouent à être admirées encore et encore. Et pourtant, nombreuses sont les œuvres qui, au contraire, suscitent le dégoût, l'incompréhension ou la perplexité. Elles ne sont pas moins qualifiées d'œuvres d'art par ceux qui se revendiquent aptes à émettre de tels jugements. Certaines œuvres sont techniquement moins réalistes et moins belles, d’autres ne semblent provenir d’aucune compétence technique, elles produisent le déplaisir, pour être dérangeantes, provocantes ou indécentes. On ne peut pas même dire que ce déplaisir soit une erreur ou un échec de l'artiste. Car ceux-ci revendiquent l'effet qu'ils provoquent. On peut donc se demander si l'art a pour unique rôle de permettre des expériences contemplatives plaisantes. Quel est, ou quel doit être ce plaisir que l'art provoque? L'art peut-il plaire à tout le monde? Doit-il le vouloir? Quel autre rôle devrait-il avoir? Que cache cet art qui ne plaît qu'à ceux qui le connaissent bien? Un art qui plaît à tous est-il vraiment de l'art? L'œuvre d'art doit-elle plaire à son créateur?